Il est aujourd’hui important, voire indispensable, de construire dans l’optique de consommer moins d’énergie. Certains se contenteront de respecter les exigences légales, tandis que d’autres opteront pour des solutions nettement plus ambitieuses.

D’ici 2021 tous les nouveaux bâtiments devront présenter une consommation énergétique quasi nulle. Au vu de cette évolution, le secteur de la construction s’est rapidement adapté afin de proposer des habitations répondant à ces nouveaux critères énergétiques. Maison passive, maison zéro énergie ou encore maison basse énergie, il ne vous reste plus qu’à choisir.

La maison basse énergie appelée aussi basse consommation

Une maison Basse-Énergie est une habitation dont la consommation d’énergie annuelle pour le chauffage et le refroidissement est inférieure à 30 kWh / m² de surface climatisée.

Une maison basse consommation présente plusieurs avantages pour ne citer que la réalisation d’importantes économies d’énergie, l’impact positif sur l’environnement, ainsi qu’un confort optimisé. Mais comptez également sur une qualité de construction garantie par une certification et la possibilité de bénéficier facilement d’aides financières

De plus, ce type de construction répond mieux aux personnes souhaitant minimiser leur impact environnemental tout en tenant compte d’un budget plus serré ou d’envies architecturales non compatibles avec la maison passive.

La maison passive

La maison passive permet de réduire encore un peu plus sa consommation énergétique puisque l’indice d’isolation doit ici être inférieur à 15. Depuis le 1er janvier 2015, les personnes désireuses de faire construire en région de Bruxelles-Capitale sont d’ailleurs déjà obligées de respecter cette norme.

Une maison passive se chauffe quasiment toute seule, en faisant très peu appel à un système de chauffage subsidiaire. Elle n’a pas à faire d’effort pour conserver/produire sa chaleur : elle est “passive”. De plus, La température est plus constante et les systèmes de ventilation permettent d’assurer l’homogénéité et la pureté de l’air ambiant dans toute la maison. De la même façon, même en été, la maison reste fraîche sans avoir recours à un système de climatisation, lui aussi coûteux et encombrant.

Finalement, les réductions de chauffage et d’électricité seront plus importantes que pour une maison basse énergie, sans compter le crédit d’impôt annuel de 900€ que vous pourrez percevoir chaque année.

La maison passive est donc un excellent choix pour ceux qui désirent avant tout réduire leur empreinte écologique et qui ont les moyens financiers nécessaires.

Maison zéro énergie

Une maison Zéro-énergie est une maison totalement autonome sur le plan énergétique. Il faut savoir que cette norme sera imposée par la commission européenne pour tous les nouveaux chantiers de construction à partir de 2021.

Une maison Zéro-énergie doit être parfaitement isolé et nécessite donc un investissement plus conséquent qu’une maison Passive ou une maison Basse-Énergie.

Vous l’aurez compris, la maison Zéro-énergie est un bâti qui tente d’aller plus loin que les principes de la maison passive et de la maison basse énergie.

Il faut savoir qu’une maison peut être Zéro-énergie sur un bilan annuel et n’être pas en pratique totalement autonome tout le temps

  • En été : elle produit alors un surplus d’énergie qu’elle exporte sur un ou des réseaux
  • En hiver elle nécessite parfois une légère consommation

En tant que constructeur de maison, nous sommes très sensibles à cette réglementation et aux matériaux que nous utilisons.  N’hésitez pas à nous contacter pour obtenir plus d’informations sur nos méthodes de construction.